Nouvelles et information

DECLARATION DE LA CORPORATION DE GESTION DE LA VOIE MARITIME DU SAINT-LAURENT SUR LES RESULTATS DU VOTE DE GREVE PAR LA TCA

Cornwall (Ontario), le 16 septembre 2008 - La Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent (CGVMSL) a reçu les résultats du vote de grève tenu par ses  445 employés syndiqués.  À la suite de ce vote, le syndicat a obtenu le mandat de déclarer la grève suivant un avis de 72 heures qui pourra être transmis n’importe quand après le 10 octobre 2008.

La CGVMSL apprécie la contribution de ses employés et elle le démontre en offrant des salaires et des avantages sociaux qui comptent parmi les plus généreux dans l’industrie des transports.  La sécurité d’emploi pour les employés actuellement en poste représente un engagement ferme, et la sécurité au travail constitue la toute première priorité pour la Corporation.

Compte tenu que la CGVMSL doit recourir à de nouvelles technologies pour faire en sorte que le transport maritime demeure concurrentiel en cette période de vive concurrence dans le secteur du transport, des changements devront être apportés à certaines dispositions de la convention collective.  Le syndicat est très conscient que l’objectif clé de la Corporation consiste à obtenir la souplesse nécessaire relativement aux règles de travail et aux changements technologiques – qui représentent les premiers changements fondamentaux apportés aux méthodes de travail au cours des 50 ans de vie de la voie maritime.

Les représentants syndicaux ont bien compris que les dispositions empêchant une souplesse raisonnable dans les règles de travail doivent être modifiées dans une prochaine convention collective pour que la Corporation puisse réaliser son mandat et assurer son développement durable dans l’avenir.  Avec l’implantation d’une nouvelle technologie, les employés actuels auront l’occasion d’obtenir la formation nécessaire pour occuper des emplois plus spécialisés et pour conserver leur garantie d’emploi. Toute réduction des postes se fera par attrition, au fur et à mesure que les employés actuels prendront leur retraite.

La CGVMSL demeure confiante qu’il est possible d’en arriver à une résolution satisfaisante de ces questions autour de la table de négociation, et elle souhaite la reprise des négociations le 6 octobre 2008.  Dans l’intervalle, la Corporation prépare des plans d’urgence afin d’assurer la fermeture ordonnée du réseau si aucune entente ne pouvait être conclue, et elle commencera dès maintenant à faire connaître ces plans à ses clients et à ses employés.